Les résonateurs
Aujourd’hui, la plupart de ces courges proviennent du sud de l’état du Maharashtra, réputé pour la qualité de ses cultures. Une fois sélectionné, le fruit sera évidé et séché. Pour cela deux ouvertures sont pratiquées, l’une au sommet et l’autre à la base.
L’orifice supérieur sera ensuite recouvert d’une calotte de bois destinée à préserver la fragilité de la courge lorsque celle-ci sera fixée sous le tube mais aussi afin d’atténuer les phénomènes vibratoires qui pourraient nuire à la sonorité de l’instrument. L’orifice inférieur qui fait communiquer la cavité avec l’extérieur permet au résonateur de bénéficier du meilleur rendu acoustique.